Plaidoyer pour une approche génétique du signe de la LSF

 

 Philippe Séro-Guillaume

la théorie de l’iconicité cantonne les uns et les autres dans l’observation superficielle en occultant les mécanismes sous-jacents à la genèse de la LSF

Lire la suite

Approche contrastive français/Langue des signes française : empirisme ou psychomécanique

La singularité des signifiants manuels des langues des signes fait que   les auteurs s’y intéressant apprécient souvent les   faits linguistiques en fonction de l’effet produit sur leur personne. Cet empirisme dans la méthode se double d’un subjectivisme dans le jugement, Après avoir examiné succinctement les travaux de ces impressionnistes savants, j’essayerai de montrer que la psychomécanique guillaumienne en permettant de remonter de l’effet à la cause et d’expliquer au delà de l’apparence, le processus linguistique en cause est d’une grande utilité en matière de recherche. Cette extension de la psychomécanique à une langue non vocale, démontre s’il en était besoin, la portée des vues guillaumiennes

Lire la suite